Épopée N°8 - La Jupe Berty

Préambule

Ah, la jupe... Un monument du vestiaire féminin au coeur des débats depuis des décennies !

Tantôt décriée puis adulée, la jupe, comme celle qui la porte, intrigue, provoque, questionne... Toujours trop courte, synonyme de petite vertu, parfois trop longue donc trop sage, signe d'émancipation, symbole de libération... elle a toujours déchainé les passions.

La jupe, où quand l’Histoire se retourne, se répète… mais progresse inexorablement.

Alors, on a choisi Berty Albrecht pour incarner la nôtre, comme un symbole du féminisme, du combat que la femme a dû mener à travers les époques pour enfin peut-être porter ce qu'elle veut. Liberté, nous voilà !

Votre brief

Ni une ni deux, on s'est attelés à la tâche, et elle fût beaucoup plus ardue qu'on ne le pensait ! Cette jupe nous a valu 8 mois de travail, tout autant de prototypes et d'innombrables séances de remue-méninges partagées avec les ateliers, pour finalement mettre au point la petite jupe idéale, à la juste longueur, qui épouse les formes et qui tient bien en place !

La coupe

Mais surtout...

Une Jupe qui ne tourne pas !

Engagée, comme à l'accoutumée

La Jupe Berty, comme 100% des vêtements Épopées, est coupée dans une toile éco-responsable, fabriquée en Europe et expédiée sans plastique. Son denim vient de la filature italienne Candiani, reconnue comme la plus verte au monde. Il est ensuite acheminé vers notre atelier de confiance depuis 3 ans : celui de Costin et Madalina, en Roumanie.

Au fait...

C'est qui cette Berty ?

EN PRATIQUE

Les précommandes de la Jupe Berty sont terminées. La fabrication est en cours et la livraison est prévue pour le mois de juin.

Crédits :

Un immense merci à Jeanne et aux deux Marine, qui ont répondu à l'appel à casting de la communauté Épopées, pour cette journée de shooting exceptionnelle !

Merci et encore merci à l'hôtel Édouard VII Biarritz de nous avoir prêté ce magnifique salon-véranda pour que nous puissions y prendre toutes ces photos. Si jamais vous passez sur la côte basque arrêtez-vous dans cet hôtel. Il est plein de charme et vous serez reçues comme des reines par Clara et Ambroise (PS : ils ne nous ont pas payé pour qu'on vous dise ça).

Merci, enfin, à Mathieu, notre photographe de choc, pour son talent autant que sa bonne humeur :)